Dry needling – Puncture sèche


INTERVENANT : Véronique DE LAERE- Masseur kinésithérapeute

Consulter son CV

Pour plus d’infos : tmno.ch

 

Pré-requis : Diplôme de masseur kinésithérapeute
Pré acquis : connaissance de base, anatomie, physiologie.

PRÉSENTATION

Accepté sur avis du Conseil National de l’Ordre du 14 juin 2017, relatif à la pratique par un kinésithérapeute de la «Puncture kinésthérapeutique par aiguille sèche».
Formation accréditée” spécificité” par l’ordre national des masseurs kinésithérapeutes CNO
Ce 18 janvier le CEKCB a reçu l’accréditation de la charte du CNO relatif au DRY NEEDLING
La spécificité accordée au kinésithérapeute lui sera reconnue par l’ordre , à condition qu’il obtienne et valide l’examen commun aux formations de Dry Needling organisé par un organisme indépendant du CEKCB.

Le Dry Needling est une technique de traitement complétant efficacement la thérapie manuelle des points trigger myofasciaux. Le praticien dispose de deux options, la puncture superficielle dans la zone dermique en regard du point trigger ou dans la zone de douleur référée et la puncture profonde où la pointe de l´aiguille doit pénétrer exactement le point trigger responsable de la symptomatologie actuelle du patient. Les aiguilles utilisées sont des aiguilles d´acupuncture jetables et le praticien s´applique à respecter les conditions d’hygiène adéquates. L´objectif de ce traitement est comparable à celui du traitement manuel, il est de restaurer la vascularisation locale pour drainer la soupe inflammatoire locale et rétablir un milieu chimique optimal. Cette technique est un moyen performant permettant de traiter les syndromes myofasciaux douloureux, les points fasciaux et les cicatrices actives.

Objectifs :
  • Reconnaître et localiser les cordons myalgiques et en leur sein les points trigger myofasciaux ;
  • Connaître toutes les prescriptions d´hygiène, d´indications, de contre-indications relatives et absolues du Dry Needling ;
  • Maîtriser les techniques de base du Dry Needling dans le cadre des syndromes myofasciaux douloureux.
Méthodes pédagogiques et modalités d'évaluation :

Pour une meilleure transférabilité des apprentissages : mise en place d’une méthode pédagogique de type cognitive et d’analyse des pratiques avec par exemple analyse de cas cliniques.

Alternance de théorie et pratique – vidéo projection.

Echanges formatifs continus ; contrôle et correction permanente des pratiques par le formateur, travail en binôme.

Contenu de la formation de base :

Une formation permettant d´optimiser les acquisitions basées sur les recommandations dont les objectifs pédagogiques sont que le stagiaire :

  • connaisse les règles d´hygiène et de bonnes pratiques ;
  • puisse identifier et évaluer les dysfonctions du patient, par l´intermédiaire du bilan diagnostique kinésithérapeutique ;
  • puisse planifier et mettre en œuvre une démarche thérapeutique et adapter des techniques de rééducation appropriée dans le domaine du traitement des points trigger myofasciaux ;
  • connaisse les dangers et maîtrise les actions appropriées face aux réactions indésirables ;
  • puisse appliquer au patient les connaissances et les compétences acquises en fonction de son diagnostic.

Le kit de travail est inclus dans le prix de la formation.

Programme :

Dry Needling ou Puncture kinésithérapeutique par aiguille sèche comme proposé par le CNO*
3 séminaires  : Un total de 54 heures. Le programme se base sur les recommandations des experts pour le traitement des points trigger myofasciaux par le Dry Needling.

Le programme ne prend pas en compte les 14 heures de formation en techniques manuelles, INDISPENSABLES pour accéder à la formation de référence sur le Dry Needling

Pré requis : le programme de référence ne prend pas en compte les 14 heures minimum en thérapie manuelle des points trigger myofasciaux, indispensables pour accéder à la formation, qui respecte le programme de référence.
Pour plus d’informations une FAQ est organisée sur le site www.tmno.ch


Ce cycle de dry needling se terminera par le passage d’un examen payant national organisé par le CMK (collège de la masso kinésithérapie). La réussite à ce contrôle conditionnera le droit à pratiquer le DRY Needling sur votre patientèle en toute légalité. Consulter www.college-mk.org

Séminaire Pré requis – Thérapie Manuelle des Points Trigger

Une session de 2 jours (15 heures) en techniques manuelles des points trigger myofasciaux dont les objectifs pédagogiques sont que le stagiaire :

  • comprenne et connaisse la pathophysiologie, l´aspect clinique des points trigger myofasciaux, les indications et les contre-indications de l´application du concept ;
  • apprenne les schémas de douleur référée des muscles traités ;
  • puisse mettre en œuvre un protocole d´examen et de traitement structuré et précis chez les patients souffrant d´un syndrome myofascial douloureux ;
  • puisse appliquer à son patient les connaissances et les compétences acquises en fonction de son diagnostic.

Pré requis – Thérapie Manuelle des Points Trigger Myofasciaux – Jour 1

Matin

9h00 – 11h00

Bases théoriques du SMD (Syndrome Myofascial Douloureux) :
historique – définitions – tableau clinique – syndromes canalaires – chaînes myofasciales – littérature scientifique internationale

 Théorie

11h00 – 13h00

Étiologies – facteurs contribuant au SMD
Pathogenèse

Théorie

 Après-midi

14h00 – 16h00

Bilan : méthodologie – critères diagnostiques – diagnostic différentiel
Traitement manuel : indications – contre-indications – techniques manuelles – actions – réactions

Théorie

16h00 – 18h00

Muscle trapèze supérieur : tableau clinique, tests physiques, anatomie palpatoire – recherche du cordon musculaire, du point trigger myofascial et de la réaction de secousse musculaire localisée – techniques thérapeutiques manuelles

Muscle élévateur de la scapula : tableau clinique, tests physiques, anatomie palpatoire – recherche du cordon musculaire et du point trigger myofascial – techniques thérapeutiques manuelles

Démonstration et pratique
en binôme

Pré requis –  Thérapie Manuelle des Points Trigger Myofasciaux – Jour 2

Matin

9h00 – 11h00

Muscle piriforme : bilan diagnostique et traitement manuel

Muscles extenseurs radiaux du carpe :  bilan diagnostique et traitement manuel

Démonstration et pratique
en binôme

11h00 – 13h00

Muscle infra-épineux : bilan diagnostique et traitement manuel

Muscle subscapulaire :  bilan diagnostique et traitement manuel

Démonstration et pratique
en binôme

Après-midi

14h00 – 16h00

Muscles érecteurs du tronc : bilan diagnostique et traitement manuel

Muscle ilio-psoas :  bilan diagnostique et traitement manuel

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 17h00

Muscles gastrocnémiens : bilan diagnostique et traitement manuel

Muscle soléaire :  bilan diagnostique et traitement manuel

Démonstration et pratique
en binôme

Une pratique intensive des techniques manuelles diagnostiques et thérapeu-tiques est recommandée suite à ce séminaire, pour préparer au mieux le séminaire DN1.

 

Séminaire DN1 – Module initial  3 jours (24 heures)

DN1 – Module initial – Jour 1

Matin

9h00 – 11h00

Bases théoriques de la puncture sèche des Points Trigger Myofasciaux :
définition – historique – indications – actions – hygiène – précautions – complications – zones tabous – contre-indications relatives et absolues – réactions (basé sur les directives internationales pour un Dry Needling sécurisé restant à définir et communiquées en intégralité au participant)

Conduite à tenir devant une réaction indésirable
Cadre règlementaire

 Théorie

11h00 – 13h00

Matériel
Méthodologie : Dry Needling  subcutané –  Dry Needling intramusculaires unique et multiple
Dry Needling et acupuncture

Dry Needling subcutané : pratique

Théorie, démonstration et pratique en binôme

 Après-midi

14h00 – 16h00

   Dry Needling des Points Trigger Myofasciaux (PTrM) :

Muscle infra-épineux : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 18h00

Muscles brachio-radial et long extenseur radial du carpe : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle trapèze supérieur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle piriforme : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

DN1 – Module initial – Jour 2

Matin

9h00 – 11h00

Muscles court extenseur radial du carpe, extenseur commun des doigts et extenseur ulnaire du carpe : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle supinateur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

11h00 – 13h00

Muscles ischio-jambiers : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles grand rond et grand dorsal : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

Après-midi

14h00 – 16h00

Muscle soléaire : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles gastrocnémiens : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle tibial postérieur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 18h00

Muscles vaste latéral et droit fémoral : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle tenseur du fascia lata : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle petit glutéal : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

DN1 – Module initial – Jour 3

Matin

9h00 – 11h00

Muscle deltoïde : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle supra-épineux : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles petit rond : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

11h00 – 13h00

Muscle long adducteur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle sartorius : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle grand adducteur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle gracile : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

DN1 – Module initial – Jour 3

Après-midi

14h00 – 16h00

Muscles long, court et troisième fibulaires : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle tibial antérieur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle long extenseur des orteils : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 17h00

Bilan de la formation

Explication du portfolio à constituer pour le prochain séminaire

QCM et validation des compétences

Théorie

Le séminaire contient 5 heures de théorie et 19 heures de pratique.

Le QCM de 20 questions est élaboré par un organisme indépendant des organismes de formation pour garantir la standardisation de la formation. Il porte sur la sécurité, l´hygiène, les bonnes pratiques, le cadre règlementaire, l´anatomie et la pratique de la technique Dry Needling.

Une attestation partielle d´exercice sera délivrée pour cette pratique, au participant ayant validé le QCM et n´ayant pas été absent plus d´une demi-journée.

Le participant devra réaliser un portfolio de 20 cas cliniques jusqu´au séminaire suivant.

Séminaire DN2 – Module avancé 2 jours (15 heures)

DN2 – Module avancé – Jour 1

Matin

9h00 – 11h00

Discussion et questions sur les cas cliniques représentatifs des portfolios
Présentation des études récentes dans le domaine du Dry Needling : interprétation – critiques – répercussions cliniques

 Théorie

11h00 – 13h00

Muscle grand glutéal : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle moyen glutéal : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle vaste médial : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

 Après-midi

14h00 – 16h00

Muscle trapèze moyen et inférieur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles rhomboïdes : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle petit pectoral : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 18h00

Muscle élévateur de la scapula : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle SCOM : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

DN2 – Module avancé – Jour 2

Matin

9h00 – 11h00

Muscles de l´appareil mandicateur : structures à ne pas puncturer -repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

11h00 – 13h00

Muscles intrinsèques de la main : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

Après-midi

14h00 – 17h00

Muscles intrinsèques de la main : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Dry Needling des tendons et des insertions : généralités, études scientifiques récentes et protocole de traitement

Tendon calcanéen et insertion : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Insertions humérales des muscles supra-épineux et CERC : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Théorie -démonstration et pratique en binôme

 

17h00 – 18h00

Bilan de la formation

Explication du portfolio à constituer pour le prochain séminaire

QCM et validation des compétences

Théorie

Le séminaire contient 4 heures de théorie et 11 heures de pratique.

Le QCM de 20 questions est élaboré par un organisme indépendant des organismes de formation pour garantir la standardisation de la formation. Il porte sur la sécurité, l´hygiène, les bonnes pratiques, le cadre règlementaire, l´anatomie et la pratique de la technique Dry Needling.

Une attestation partielle d´exercice sera délivrée pour cette pratique, au participant ayant validé le QCM et n´ayant pas été absent plus d´une demi-journée.

Le participant devra réaliser un portfolio de 20 cas cliniques jusqu´au séminaire suivant.

Séminaire DN3 – Module avancé 2 jours (15 heures)

DN3 – Module avancé – Jour 1

Matin

9h00 – 11h00

Discussion et questions sur les cas cliniques représentatifs des portfolios
Présentation des études récentes dans le domaine du Dry Needling : interprétation – critiques – répercussions cliniques

Muscles érecteurs du rachis et carré des lombes: structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Théorie, démonstration et pratique en binôme

11h00 – 13h00

Muscle rond pronateur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle fléchisseur radial du carpe : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles long palmaire et fléchisseur ulnaire du carpe : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle dentelé antérieur : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

Après-midi

14h00 – 16h00

Muscle triceps brachial : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles brachial et coraco-brachial : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscles biceps brachial : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 18h00

Muscle grand pectoral : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle subscapulaire : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle ilio-psoas : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

DN3 – Module avancé – Jour 2

Matin

9h00 – 11h00

Muscles intrinsèques du pied : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Muscle poplité : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

11h00 – 13h00

Muscles de la face : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

Après-midi

14h00 – 16h00

Tendons et insertions parapatellaires : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Aponévrose plantaire et ses insertions : structures à ne pas puncturer – repérage anatomique et palpation – méthodologie – pratique

Démonstration et pratique
en binôme

16h00 – 17h00

Questions – réponses de fin de séminaire

QCM et validation des compétences

Théorie

Le séminaire contient 2 heures de théorie et 13 heures de pratique.

Le QCM de 20 questions est élaboré par un organisme indépendant des organismes de formation pour garantir la standardisation de la formation. Il porte sur la sécurité, l´hygiène, les bonnes pratiques, le cadre règlementaire, l´anatomie et la pratique de la technique Dry Needling.

Une attestation d´exercice valable pendant 4 ans, après le début de la formation sera délivrée pour cette pratique, au participant ayant validé le QCM et n´ayant pas été absent plus d´une demi-journée.

À l´issue de la formation complète (pré requis, DN1, DN2 et DN3), le participant pourra se présenter à un examen de certification, réalisé de façon indépendante des organismes de formation, pour une validation pleine et entière de la capacité à pratiquer le traitement des points trigger myofasciaux par Dry Needling. Cet examen devra être réalisé dans un délai maximum de 4 ans après le début de la formation.

Le professionnel certifié pourra indiquer, sur sa plaque professionnelle, la pratique du Dry Needling, après avoir obtenu l´accord de son CDO.


COUT DE LA FORMATION

400 € le pré requis de 2 jours

1500 € le cycle de 3 modules

490 € l’examen


Clôture des inscriptions 3 semaines avant le début de la formation.



DATES ET LIEU
  • Pré requis : 8 et 9 octobre 2020 à PONTIVY
  • DN1 : 30 novembre, 1 et 2 décembre 2020 à PONTIVY
  • DN2 : 25 et 26 janvier 2021 à PONTIVY
  • DN3 : 26 et 27 avril 2021 à PONTIVY
    Horaires habituels (9h -12h30/14h-17h30)


Nombre de participants acceptés
Minimum : 10 participants
Maximum : 20 participants


INDICATEURS D’APPRÉCIATION

 

2018

2019

2020

Nombre de participants

27

19

13

Taux de satisfaction

96 %

100 %

100 %

Taux de réussite 2019 au test de connaissance à l’issue de la formation : 80 % de bonnes réponses.