Lombalgie et syndrome de déficience posturale

INTERVENANT : Claude SCHANG – Masseur kinésithérapeute

Consulter son CV

 

 

 

 

 

 

 

PRÉSENTATION

Pré-requis : Diplôme d’état de masseur kinésithérapeute inscrit au conseil de l’ordre,

Pré-acquis : connaissances de base : anatomie, physiologie, anatomie palpatoire de la partie traitée lors de cette formation

Les lombalgies sont une des causes très fréquentes de consultation en masso kinésithérapie et source d’arrêt de travail, que ce soit en ambulatoire ou en service de rhumatologie dans le cadre de la prise en charge des douleurs chroniques.

Cette formation essentiellement pratique s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la méthode de la pratique factuelle entre la preuve scientifique, le projet du patient ainsi que l’expérience professionnelle du masseur kinésithérapeute.

Cette analyse partagée des pratiques professionnelles permet de comparer les pratiques utilisée aux recommandations de la société savante, l’identification des points faibles et leur origine quelle soient professionnelles institutionnelles ou organisationnelles et d’identifier les mesures correctives à apporter.

Lombalgie et syndrome de déficience posturale

Objectifs :

Objectifs généraux de la formation :

La compréhension et la prise en charge de la physiologie et la physiopathologie de la lombalgie chronique ont évolué profondément et très rapidement ces dernières années, notamment sous l’impulsion de la recherche française et internationale. La visée de ce stage est de permettre une remise à jour complète des savoirs et savoir-faire afin de les rendre conformes aux connaissances actuelles de la biomécanique à la physiopathologie et du bilan au traitement. L’acquisition de compétences sera favorisée par la réalisation de travaux pratique.

Objectifs spécifiques :

A l’issue de ce stage, le stagiaire sera en capacité de :
• Comprendre et connaitre l’organisation du système neuro musculo squelettique au niveau rachidien et pelvien
• Maitriser les principes de sécurité de mobilisation/ étirement
• Maitriser l’usage des outils de diagnostic différentiel de la douleur musculo squelettique et neuropathique des unités fonctionnelles lombaire et périphérique
• Savoir interpréter des signes cliniques en lien avec les symptômes du patient
• Savoir réaliser et utiliser un Bilan Diagnostic Kinésithérapique (BDK), d’entrée, intermédiaires et final, en particulier
 Savoir évaluer et tracer la nécessité et les objectifs de rééducation via le BDK
 Savoir réaliser des techniques manuelles de mobilisation neuro musculo squelettique
 Savoir éduquer le patient pour qu’il réalise des exercices
 Savoir proposer des techniques à des cas complexes
 Traiter le dysfonctionnement cervical par une approche mécanique du traitement de la douleur via une mobilisation des tissus neuraux et de ses interfaces

Contenu de la formation :

Notre prise en charge en masso-kinésithérapie s’inscrit dans un concept de globalité ou l’équilibre entre les différents systèmes ostéo-articulaires, musculaires, neuraux, vasculaires et viscéraux, ainsi que l’alimentation, l’émotion et le projet du patient concourent à la bonne santé et vitalité de celui ci.

La stratégie de compréhension et d’apprentissage de cette formation passe obligatoirement par une connaissance des mécanismes de l’évolution, du passage de la quadrupédie à la bipédie et responsable des troubles posturaux dont souffre notre patient lombalgique.

Le objectifs généraux de cette formation seront d’identifier de classer et de traiter les principaux syndromes responsables de lombalgie chronique.

Pendant cette formation, l’apprenant devra acquérir les compétences en masso-kinésithérapie spécifiques afin de déterminer les tableaux cliniques correspondants aux différents syndromes à identifier : postural, dysfonction, dérangement articulaire et discal, déconditionnement physique.

Apres avoir dressé ces différents portraits cliniques il devra adapter le traitement manuel ainsi que l’éducation thérapeutique en fonction des différentes structures concernées dans le but de soulager, redresser, accompagner, dynamiser et responsabiliser son patient qui souffre du mal de dos

A l’issue de cette formation en fin de séquence, l’apprenant devra être soucieux et capable de justifier et de mettre très rapidement en application les nouvelles connaissances et compétences acquises pour le bien être de son patient.

Programme :

Premier jour : 9h00-12h30 & 14h-17h30
Matin
9h00-9h30
Méthode de la pratique factuelle
Analyse partagée des expériences professionnelles, du projet du patient et des preuves scientifiques Identification des mesures correctives
9h30-11h00
Approche des troubles posturaux argumentée à partir des mécanismes de l’évolution
Identification des différents syndromes lombaires : dysfonction articulaire et neuro méningée, dérangement discal et articulaire, déficience postural, déconditionnement physique.
11h00-12h30
Interaction fonctionnelle entre les différentes interfaces mécaniques contenant/ contenu disposés en strates, reliés en réseau et centré autour de l’artère (concept holistique)
Particularités du rachis lombaire
Identification des zones de vulnérabilité neuro musculo squelettique
Après-midi
14h00-16h30
Propositions d’intervention et moyens mis en oeuvre
Application rachidienne lombaire et lombo-pelvienne
Phase de soulagement de levé de tensions
• Techniques globales d’approche articulaire et tissulaire qui permettent d’aborder les zones de restrictions rachidiennes considérées comme la cible privilégiée.
• Abord des techniques de mobilisations tissulaires myo-fasciale fonctionnelles (chaine statique lombaire et abdominale
• Techniques de levée des points de tension
16h30-17h30
Abord de la thérapie neuro dynamique
Effet de neuro-glissement ;
Effet de neuro-convergence ;
Effet de neuro-tension
Objectifs de la première journée :
• Identifier la symptomatologie et les signes cliniques en lien avec la lombalgie chronique
• Identifier les structures en causes et en déduire les objectifs et outils thérapeutiques adaptés (mise en place de différents concepts)
• Comprendre et connaitre l’évolution de la quadrupédie à la bipédie et les conséquences au point de vue structurelles et fonctionnelles statique et dynamique
• Savoir évaluer et tracer la nécessité et les objectifs de rééducation via le BDK
• Savoir réaliser des techniques manuelles de libération tissulaire myo-fascial et de neuro mobilisation
Deuxième jour : 9h00-12h30 & 14h00-17h30
Matin
9h00-12h30
Propositions d’intervention et moyens mis en oeuvre
Phase de restauration de mobilité
• Utilisation des mouvements articulaires physiologiques et accessoires lombaire
Phase de redressement posturale
• Utilisation des techniques gymniques vertébrales à visée disco articulaire
• Utilisation des étirements posturaux globaux
Après-midi
14h00-16h30
Propositions d’intervention et moyens mis en oeuvre
Phase de dynamisation active/ d’accompagnement
• Etirements dynamiques fonctionnels
• Techniques d’inhibition gestuels (mémoire lesionnelle)
• Circuit training
• Démarche éducative chez le patient lombalgique
Identification et application cas particuliers
16h30-17h30
Débriefing/ Synthèse des connaissances acquises
Fin de la formation

Objectifs de la seconde journée :
• Restaurer la mobilité le redressement et la restauration fonctionnelle rachidienne
• Savoir éduquer le patient pour qu’il réalise des exercices
• Savoir proposer des techniques à des cas complexes
• Intégrer ces techniques en pratique quotidienne
• Savoir réaliser et utiliser un Bilan Diagnostic Kinésithérapique (BDK), d’entrée, intermédiaires et final, en particulier

B – Méthodes pédagogiques mises en oeuvre
Les différentes méthodes pédagogiques sont employées en alternance, au fur et à mesure du déroulement de la formation :
Méthode participative – interrogative : les stagiaires échangent sur leurs pratiques professionnelles,
Méthode expérientielle : modèle pédagogique centré sur l’apprenant et qui consiste, après avoir fait tomber ses croyances, à l’aider à reconstruire de nouvelles connaissances
Méthode expositive : le formateur donne son cours théorique (PPT/ Tableau/ Vidéo), lors de la partie cognitive
Méthode démonstrative : le formateur fait une démonstration pratique, sur un stagiaire, devant les participants lors des TP avec possibilité d’être filmé par les participants avec réalisation d’un support vidéo interactif
Méthode active : les stagiaires reproduisent les gestes techniques, entre eux, par binôme.
Afin d’optimiser la mise en oeuvre de ces méthodes, les supports et matériels mis à disposition sont :
– Projecteur vidéo
– Tableau
– Tables de pratiques (1 pour 2), tapis, coussins, consommables, etc…).

C – Méthodes d’évaluation de l’action proposée
Evaluation immédiate « post formation » à partir d’un questionnaire collectif et la réalisation d’un geste technique individuel
Questionnaire de satisfaction immédiate ou à distance du formateur
Questionnaire de satisfaction immédiate ou à distance des stagiaires

COÛT DE LA FORMATION : 520 €

Demande de DPC en cours en fonction des orientations et des barèmes 2023

Sous réserve d’agrément ou de modifications des prises en charge des autorités concernées

 

Clôture des inscriptions 3 semaines avant le début de la formation.

 

DATES ET LIEU

20 et 21 janvier 2023 à Pontivy

Horaires habituels (9h -12h30/14h-17h30)

Nombre de participants acceptés
Minimum : 10 participants
Maximum : 20 participants

INDICATEURS D’APPRÉCIATION

2018 2019 2020
Nombre de participants 10 23 6
Taux de satisfaction 80 % 100 % 100 %

Taux de réussite 2019 au test de connaissance à l’issue de la formation : 74 % de bonnes réponses.

Taux de réussite 2020 au test de connaissance à l’issue de la formation : 74 % de bonnes réponses.