Les Points Trigger Myofasciaux

 Véronique DE LAERE - MKDE

CV

Un point trigger myofascial est une contracture locale des structures myo-aponévrotiques. Chacun des 400 muscles du corps humain peut développer une zone de dysfonction et donner naissance à un syndrome myofascial douloureux (SMD). Un point trigger myofascial actif est caractérisé par la présence d´une douleur à distance, appelée douleur référée.

Les céphalées, les scapulalgies,les lombalgies, ... ont souvent une origine myofasciale, dont la guérison n´est jamais spontanée. Le traitement manuel du SMD est simple, rapide et efficace.

Les douleurs aiguës ou chroniques et les dysfonctions de l´appareil locomoteur sont souvent générées par l´activation de  Points Trigger Myofasciaux. Le syndrome myofascial douloureux caractérisé par la présence de  ces points gâchettes, doit être différencié d´autres états douloureux musculaires non-spécifiques et de la fibromyalgie.

Les céphalées, les scapulalgies et les lombalgies, qui représentent un coût élevé au niveau des soins de santé, ont souvent une origine myofasciale. La guérison du syndrome myofascial douloureux n´est  jamais spontanée. Chaque muscle appartient à une unité fonctionnelle, cela engendre, dans la chronicité, le développement de chaînes myofasciales. Le patient traîne ses douleurs, est parfois mal compris voire rejeté par le monde médical et la frustration s´installe.

Chacun des 400 muscles du corps humain peut théoriquement développer une zone de dysfonctionnement et donner naissance à un syndrome myofascial douloureux et plus tard, à des chaînes myofasciales. Les régions privilégiées sont la ceinture scapulaire et le bassin. On y trouve les muscles élévateurs de la scapula, trapèze et fessiers très souvent impliqués dans ce genre de pathologie.
Les douleurs céphaliques, pectorales et abdominales liées aux muscles masticateurs, sterno-cléido-mastoïdien, pectoraux et abdominaux ne manquent pas, elles non plus d´intérêt, ces symptômes sont, la plupart du temps, mal interprétés, des examens très élaborés sont entrepris et le traitement est finalement souvent  inadapté.
L´existence clinique des PTrM est indéniable, le traitement en est relativement simple, à dominance manuelle il est efficace en peu de temps.
Pour toutes ces raisons, l´intérêt qu´ils suscitent dans certaines spécialités médicales ne devrait que s´accroître.

La formation est centrée d´une part sur la pratique de l´examen et le diagnostic et d´autre part sur le traitement, un ensemble de techniques manuelles, appliquées aux différents syndromes myofasciaux.

 

 

OBJECTIFS de la formation

  • Compréhension de la pathophysiologie et de l´aspect cliniquedes points trigger myofasciaux
  • Apprentissage des schémas de douleur référée des muscles
  • Désactivation des points trigger myofasciaux du syndrome myofascial monomusculaire
  • Prise en charge du SMD chronique et complexe
  • Application des techniques de crochetage pour libérer les plans intermusculaires
  • Construction d´un protocole de traitement précis et progressif
  • Etablir de nouvelles stratégies thérapeutiques manuelles dans le cadre d´une dysfonction myofasciale